{{tpl:bandeauDefilantHead}}

Blog-Notes Robert Grossmann

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

L'Islam de France, un débat sur Facebook

Je tiens à répondre à Vahap Bahizar Akinci sur l'Islam de France

par Robert Grossmann, dimanche 13 mars 2011, 10:20

Hier soir à la suite de mon billet sur la quête d'argent en faveur d'une mosquée qui se faisait en arabe sur le marché de Hautepierr il y eut un long et passionné débat.

Je manifestais ma volonté de voir un Islam de France et non pas l'Islam en France.

Vous m'avez interrogé sur ce concept, je vous cite:"M Grossmann pouvez vous me preciser ce qu'est l'islam français ??" Une précision parlons bien d'Islam de France.

Je ne suis pas théologien mais un citoyen français qui aime son pays.

Dès lors lorsque je suis dans une messe catholique le prêtre officie en Français, de même pour les cultes protestants. J'ai assisté à plusieurs cultes musulmans notamment lors des fêtes de l'Aïd. Il y a généralement en introduction de longs moments (de prière sans doute, je ne sais) en langue arabbe. Je suis alors largué, ostracisé, étranger...Je souhaite donc que tous les cultes musulmans se fassent dans la langue de mon pays.

L'argument que le Coran ne peut être traduit est fallacieux, la Bible aussi es traduite...

La très grande majorité des imams que j'ai rencontrés venaient de pays étrangers: Algérie, Maroc, Turquie, ils ne parlaient pas le français en arrivant. Je souhaite qu'il y ait des imams français formés en France et qui s'adressent aux musulmans français en français

La grande mosquée de Strasbourg devait êre financée par des fonds français. Vous savez que la ville, le Conseil Général et la Région accordent des subventions non négligeable ainsi que le terrain de grand prix. On m'avait toujours dit que le reste viendrait des dons de fidèles. Voici maintenat que l'Arabie Saoudite finance une grande partie de cette mosquée, d'autre spays orientaux sans doute aussi.

C'est donc un islam étarnger qui prend part à la vie de la Farnce

J'ajoute que je me suis longuement et fréquemment exprimé sur l'inutilité de minarets et sur la nécessité de construire des mosquées dans le style de l'urbanisme du pays dans lequel elles s'implantent Même Tarik Ramadan, changeant une fois de plus de doctrine a formulé cela publiquement à la télé

Voila de manière un peu rapide et décousue une réponse dont je ne voulais pas vous priver

 ·  · Partager · Supprimer
    • Alain Lafont Au moins les choses ont le mérite d'êtres dites et d'être claires. Petite parenthèse, dernièrement j'étais aux obsèques d'un membre de ma famille et la messe à été dite en Latin.
      Il y a environ une heure ·  ·  2 personnes
    • Jean-Marc Schaal Où est passée notre Belle Alsace "Unser schéna Landl", faut-il se plier au lois des autres ? Sont-ce des lois étrangères qui nous gèrent?
      Et on s'étonne de la montée du FN ?
      Mon Dieu !!!!!!!que de regrets. :-(
      Il y a environ une heure ·  ·  1 personne
    • Dolores Verger 
      Tout à fait d'accord, nos communautés doivent apprendre à vivre ensemble dans le respect des lois de la République Française. Fermer les yeux sur les problèmes actuels n'est pas une solution, aujourd'hui c'est la place au dialogue. Nous avo...Afficher la suite
      Il y a 32 minutes ·  ·  2 personnes
    • Grégory Deplanque Merci beaucoup cher Robert de dire tout haut ce que nous pensons tous tout bas... Je pense que ce vous avez écrit reflète à la perfection ce que l'on nomme communément "l"intégration" dans un pays quel qu'il soit... Bon dimanche à vous.
      Il y a 25 minutes ·  ·  2 personnes
    • Grégory Deplanque 
      « Ce qu’il faut surtout pour la paix, c’est la compréhension des peuples. Les régimes, nous savons ce que c’est : des choses qui passent. Mais les peuples ne passent pas. »
      ( Charles de Gaulle - Extrait d’un Discours à Dunkerque en Septembre...Afficher la suite
      Il y a 21 minutes ·  ·  3 personnes
    • Grégory Deplanque « A la base de notre civilisation, il y a la liberté de chacun dans sa pensée, ses croyances, ses opinions, son travail, ses loisirs.»
      ( Charles de Gaulle - Extrait du Discours au club français d'Oxford du 25 Novembre 1941 ).
      Il y a 20 minutes ·  ·  4 personnes
    • Grégory Deplanque 
      Et pour finir Charles De Gaulle a parfaitement conclu ce type de disputes en disant : " En notre temps, la seule querelle qui vaille est celle de l'homme. C'est l'homme qu'il s'agit de sauver, de faire vivre et de développer..." 
      Un grand Ho...Afficher la suite
      Il y a 18 minutes ·  ·  3 personnes
    • Jean-Paul Waechter 
      D'accord avec tout cela. Dans la pratique, et c'est la triste vérité, il y a des communautarismes qui cherchent à imposer leur vision. Tout est pernicieux et sournois...Pourtant il y a des mises en garde qui arrivent de tous bords. Seule la...Afficher la suite
      Il y a 7 minutes ·  ·  2 personnes

Commentaires

1. Le dimanche, 13 mars 2011, 20:08 par JamesPhil

Une fois de plus je retrouve ce que je pense dans ce que vous écrivez. De plus, nous avons chassé les "curés" du pouvoir, ce n'est pas pour voir aujourd'hui les "imams" les remplacer. Oui à toutes les religions, à condition qu'elles ne viennent pas faire d'ingérence dans la vie publique et qu'elles s'abstiennent de pénétrer le terrain politique. La République ne relève d'aucune religion. La Nation est une et indivisible.

2. Le lundi, 14 mars 2011, 05:37 par Elsasser

De Gaulle serait aujourd'hui appelé à s'expliquer sur ses propos tenus en 1946.

Grâce au député sénégalais Lamine Gueye, la loi du 7 mai 1946 donne la nationalité française à tous les ressortissants d'outre-mer, y compris d'Algérie. Cependant, de Gaulle s'opposa à cette loi. Il était soucieux de la préservation de la "race blanche". La directive du 12 Juin 1945, envoyée par de Gaulle au garde des sceaux, en est la preuve: "Sur le plan ethnique, il convient de limiter l'afflux des Méditerranéens et des Orientaux, qui ont depuis un demi-siècle profondément modifié les compositions de la population française. Sans aller jusqu'à utiliser, comme aux Etats-Unis, le système rigide des quotas, il est souhaitable que la priorité soit accordée aux naturalisations nordiques (Belges, Luxembourgeois, Suisses, Hollandais, Danois, Anglais, Allemands, etc.)."
(Cité dans Plein Droit, n°29-30, novembre 1995).

3. Le samedi, 19 mars 2011, 17:51 par John Doe

Cela fait plus de 5 ans que j'habite à la Robertsau et depuis l'arrivé de Roland Ries à la mairie, j'ai vu ce quartier se défigurer et être abandonné à des projets qui vont à l'encontre des souhaits des habitants. Le dernier en date : la mosquée.

Pour que tout le monde comprenne bien : être contre la construction d'une mosquée n'a rien d'intolérant, il serait même stupide de le penser. Cela peut aussi avoir d'autres conséquences. Je m'explique :

Il existe 4 maisons (accolées 2 par 2) qui font la parenthèse d'un terrain (ex station service désaffecté depuis plus de 6 ans) en face de la cité de l'ill. Dans ces maisons vivent des personnes simples, avec des revenus modestes et pour certains installés depuis 30 ans et plus. La mairie a convoqué que 2 propriétaires sur 4 il y a deux ans pour leur dire qu'ils étaient conviés par principe, qu'ils n'auraient pas leur mot à dire. La mosquée serait de toutes façons construite.

2 ans plus tard, la mosquée est sur le point de l'être (d'ici deux mois). La mairie avait financé à hauteur de 10% pour sa construction sans se soucier des problemes que subira le voisinage, trop peu nombreux. Depuis, les dons (déductibles des impôts) ont permis d'obtenir les finances pour concrétiser ce projet.

Cependant voilà ce qu'il se passe : les jardins communaux ne seront plus accessibles par le terrain ou va être construite la mosquée. Les nouveaux propriétaires refusent (déjà?) d'y faire un accès ce qui veut dire que la mairie va couper un bout du jardin communal attenant à ma maison, que j'étais le seul à y avoir la jouissance donc, pour y faire un accès. Premier inconvénient.

A part une personne de confession musulmane, qui voudra acheter ma maison ou celle d'un voisin ? Celle-ci sera de toute évidence dévaluée, la mairie aurait dû proposer une compensation. Je ne suis pas vénal, c'est juste un principe de politesse et de respect.

De plus, aucun parking n'est prévu donc il est clair que lorsque les personnes se rendront à la mosquée d'un autre quartier se gareront devant chez nous.

N'y comptez pas, la police ne viendra pas verbaliser car elle ne vient plus depuis longtemps à proximité de la cité. Celle-ci verbalise un peu plus loin (route de la Wantzenau) les contribuables qui se lèvent tôt pour aller travailler et qui ont le malheur de dépasser les 50 Kms en emmenant leurs enfants à l'école.

Par contre (et j'ai toutes les preuves de ce que j'avance), rouler sans casque en moto, quad, scooter, et autres deux roues c'est plus que toléré dans le quartier. Rouler à contre

sens en roue arrière et faire du bruit avec une moto cross (interdite à la route) tous les week-end et jours fériés, c'est légal par contre. Nous sommes des centaines à avoir téléphoné à la police au moins une fois pour s'en plaindre. Le discours de celle-ci est toujours le même : "nous ne pouvons rien faire car (ici plusieurs variantes) :

- s'il tombe de la moto, nous sommes en tort...
- nous serons traité de raciste
- nous voyons la personne sur la camera et soyez sûr Mr qu'il aura un PV directement dans sa boite à lettres... (ben voyons)

Je vous invite à les appeler, vous verrez bien que je ne délire pas...

Enfin, je pense pouvoir parler au nom de la majorité des gens vivant dans le quartier qui ne disent rien de peur de représailles (j'en ai personnellement déjà eu et il y a de quoi avoir peur), le quartier, et la cité de l'ill plusprécisément sont complètement abandonnés. Le peu de commerces existant sont tenus par des musulmans (à part la pharmacie si on considère que c'est un commerce). La Coop vient de fermer au profit d'un supermarché "Halal"...

Certains de ces commerces sont des vitrines dont "on" sait pourquoi. Certains mêmes ne vendent rien mais sont ouverts toute l'année (changeant de propriétaire régulièrement

lorsque celui-ci est arrêté). Il règne devant le parvis de la cité un climat agressif et bruyant au quotidien ou des actes répréhensibles sont commis sans impunité. Tout ceci est du vécu ! Et c'est en cela que le quartier de la Robertsau est abandonné, tout le monde le pense mais personne n'ose le dire...

Je suis moi-même un fils d'immigrés qui ne comprend pas pourquoi on accepte le communautarisme qui créé des exclusions alors qu'on sait très bien que cela fait grimper les

intentions de vote pour les parties extrémistes. Quand vous lisez ce que je viens d'écrire, ne vous dites pas qu'il faut faire quelque chose rapidement ? Tout ceci est du vécu !

Qui que vous soyez, quoi que vous pouvez faire pour nous aider, s'il vous plait, faite-le. Ne laissez pas les choses aller dans ce sens au risque de rendre des familles

extrêmement malheureuses. Auquel cas, nous serons contraint de quitter le quartier, non sans amertume contre la politique de la ville...

Signé : un contribuable qui ne croit plus en son pays, un ancien électeur de gauche qui a crû en la droite ces 5 dernières années et qui aujourd'hui ne sait plus en qui avoir confiance...

4. Le dimanche, 20 mars 2011, 16:27 par Elsasser

@John Doe
Monsieur ce dont vous témoignez ci-dessus ressemble étrangement à ce que je vis moi-même à l'autre bout de la France.

5. Le dimanche, 27 mars 2011, 08:48 par Emmanuel Vallens

je crois qu'il y a dans votre billet deux éléments qui me paraissent sans rapport l'un avec l'autre.

je commence par le second, qui porte sur le financement du culte musulman et sur l'origine des imams. Je rejoins votre analyse, et c'est la raison pour laquelle je suis favorable à l'extension à l'Islam du régime concordataire, de financement public du culte musulman (avec notamment formation et rémunération des imams par l'Etat).

Votre premier point, en revanche, me paraît hors contexte. Que le prêche se fasse en français est une chose évidemment indispensable (ne serait-ce que pour que tous les fidèles le comprenne).

Mais la prière en est une autre. Que la prière soit faite en arabe, langue du Coran, n'est pas plus choquant que les Juifs prient en hébreu/araméen, langue de l'ancien testament, ou que les catholiques intégristes prient en latin.

L'argument que la bible est elle-même traduite devrait au contraire jouer dans le sens de la prière dans la langue d'origine. Car c'est bien la traduction qui a fait perdre chez les Chrétiens des degrés d'interprétation et de finesse présents à l'origine dans l'ancien testament, et qui conduisent à une interprétation littérale et au mieux allégorique, là où l'interprétation étymologique, par exemple, permet des analyses et des réflexions bien plus profondes.

Et pire, c'est bien la traduction qui a conduit à l'émergence de dogmes religieux dont la version originelle est exempte. Un seul exemple: le dogme de la virginité mariale est le résultat des traductions de l'hébreu vers le latin, via le grec, car en hébreu, Marie est désignée sous le nom de "jeune fille" (ce qu'on retrouve en allemand sous le vocable Jungfrau), qui s'est retrouvé traduit par "vierge" par une traduction erronée du grec, alors qu'il n'en est pas question à la base.

C'est juste un exemple qui montre qu'il vaut peut-être mieux enseigner et étudier la langue d'origine, plutôt que de vouloir toujours tout traduire sous prétexte d'intégration.

6. Le mardi, 29 mars 2011, 13:02 par Elsasser

A Emmanuel Vallens.
Alors acceptez chez vous en Alsace et Moselle tous les musulmans de France.
Ailleurs il n'y a qu'une loi celle de 1905 gagnée de haute lutte.
Je constate que vous n'avez pas compris que l'islam est un système politique de conquête.

7. Le mercredi, 30 mars 2011, 14:00 par Emmanuel Vallens

Aucun souci pour que la loi de 1905 soit strictement appliquée partout ailleurs, si la spécificité alsacienne est respectée. Mais à partir du moment où il y a un système concordataire en Alsace, je ne vois pas ce qui peut justifier une discrimination envers une religion qui représente une importante proportion de fidèles. En un mot: soit on abolit le concordat en Alsace; soit en l'étend, mais maintenir l'inégalité entre les cultes en Alsace me paraît profondément anti-républicain.

Pour le reste, il me semble que vous avez une vision un peu monolithique, pour ne pas dire simpliste de "l'Islam". L'islam est comme toutes les religions, il est ce que les Hommes en font, en fonction du lieu, du moment, de la culture, de la géopolitique. Il fut une époque où les textes de paix et l'amour de l'évangile ont largement été utilisés pour justifier l'inquisition, les croisades, les guerres de religions et les tentatives de suprématie de l'Eglise sur le pouvoir temporel. Fallait-il en déduire que "le christianisme" constituait un système politique de conquête? Bien sûr que non.

L'islam est incroyablement divers (beaucoup plus que le catholicisme), notamment car il n'y a pas d'autorité religieuse centrale. Comme toutes les religions, il s'accomode de l'intégrisme le plus cru comme des démarches progressistes. Je connais bien des musulmans qui ne s'inscrivent pas dans une démarche politique de conquête au nom d'Allah. Donc, ne généralisons pas une réalité que ne représente qu'une partie de la communauté musulmane.

8. Le lundi, 4 avril 2011, 08:14 par HECHT

Donc M.GROSSMANN si je vous ai bien lu et relu,vous souhaiteriez que les messes en Mosquée soient dites en Français ? Donc certaines messes dites encore en LATIN en Alsace,celles en HEBREUX, etc... devraient toutes être en Français ? C'est du n'importe quoi !

9. Le lundi, 4 avril 2011, 08:34 par HECHT

M.GROSSMANN,il y a bien des dons qui sont récoltés lors d'office à la Mosquée et auprès de la population par des tirelires déposées dans des épiceries, doner kebab restaurants, etc... Je suis pour les Mosquées mais SANS les minarets.comme je l'ai déjà souligné sur divers forums et courrier de lecteurs de la presse écrite régionale. Les clochers de nos églises sonnent pour le rappel des fidèles, alors que les minarets ne sont pas utilisés. Et les églises modernes n'ont plus de clochers.Je tenais quand même à rappeler qu'il est NORMAL que des dons proviennent de Pays Musulmans. Où est le problème ? Nos agriculteurs entre autres profitent aussi de l'argent des Contribuables de Pays Européens Hors France ! Il faut dire aussi que peu de personnes Françaises d'origine Musulmanes paient des impôts et qu'une grande MAJORITE profitent d'Allocations Sociales. MAIS le peu qui travaille, paie AUSSI des impôts au niveau local,régional et départemental.Je suis d'accord avec vous et beaucoup d'autres élus y compris de Gauche, pour l'Islam de France et les Imams formés en France ! Mais c'est quand même à Ch.de Gaulle, après guerre, que nous devons cette immigration musulman à son arrivée au Pouvoir. Encore une chose : le CORAN existe en Français.

10. Le lundi, 6 juin 2011, 21:00 par ABRAHAM

Que faites-vous pour nous dans notre vie quotidienne ? Pas grand chose, vous vous flattez des âneries de la gauche mais la droite que fait-elle ? Pas grand chose !!!!

11. Le dimanche, 12 juin 2011, 23:32 par Martial

J'ai lu avec intérêt tes commentaires sur le referendum de Strasbourg au sujet de la limitation à 30 km/heure. J'ai aussi retrouvé des articles concernant l'U.J.P et les Assises de Strasbourg en 1969. Quelle belle époque! Et quels souvenirs! Ce serait bien de pouvoir en reparler avec toi à l'occasion....

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.robert-grossmann.com/blognotes/index.php?trackback/593

Fil des commentaires de ce billet

{{tpl:bandeauDefilantFavicon}} {{tpl:bandeauDefilantBlogName}} {{tpl:bandeauDefilantBlogCategory}} «{{tpl:bandeauDefilantBlogItem}}»
5278 reads